Genèse et projets des Éditions SUR LE HAUT

Créées en septembre 2019 par Daniel Musy, les Éditions du Sureau sont devenues les Éditions SUR LE HAUT en janvier 2020.

Les Éditions du Sureau ont été inaugurées en novembre 2019 à la librairie Aux Mots Passants au Locle. Voici des extraits de ce vernissage et une petite revue de presse.

À 11 heures donc le samedi 23 novembre 2019 a eu lieu à la librairie Aux Mots Passants, au Locle, le vernissage-inauguration des éditions avec séance de signatures. Pascal Kaufmann, Jean-Marc Leresche et Daniel Musy, forment le comité éditorial, assisté techniquement par Michel Monney, notre imprimeur.

vernissage

Le 21 novembre 2019, la presse régionale a été conviée à l’imprimerie Monney à l’occasion du lancement des éditions.

point-presse à l'imprimerie

Voici les trois minutes que RTN a consacrées aux éditions le 25 novembre 2019.

RTN 24.11.2019

Le reportage de Canal Alpha a été tourné à l’imprimerie Monney. Un mot clé : la bienveillance à l’égard des professionnels de la littérature sans les concurrencer et à l’égard de toutes et tous écrivantEs  et auteur-e-s qui voudraient se lancer ou faire confiance aux Éditions.

Canal

Et pour finir l’article de Vincent Costet paru dans Arcinfo le 22 novembre 2019.

article ARCINFO - 1

Trois livres ont déjé été publiés en automne 2019.

Typhons sur l’Hôtel de Ville de Daniel Musy avait en point de mire trois rendez-vous électoraux à La Chaux-de-Fonds : les élections fédérales le 20 octobre 2019, le vote sur le mode d’élection de l’exécutif communal le 24 novembre 2019 et les élections communales en juin 2020. Elle militait pour chasser l’UDC neuchâteloise du parlement fédéral, pour conserver au moins un siège d’élu fédéral dans les Montagnes et pour ne pas se dépouiller soi-même du droit d’élire directement le Conseil communal. Ces trois objectifs ayant été atteints, le livre n’a plus qu’un intérêt historique si l’on peut dire.

Villes, grandiloquences de Pascal F. Kaufmann est presque un roman, car l’histoire s’élabore à partir d’une succession de nouvelles qui tracent le parcours de l’un des habitants d’une ville à l’avenir incertain. Un peu hors du temps, il déambule à travers le siècle, il se construit des petites histoires qui forgent l’âme d’une ville. Mais cette ville au passé glorieux saura-t-elle résister au mépris des empires financiers et des puissances extérieures.

Persuadé que la mort ne doit pas rester taboue et qu’elle fait partie de la vie, inspiré par ses rencontres, Jean-Marc Leresche s’est lancé dans l’écriture. Le résultat en est un recueil : UN JOUR, LA VIE… 9 courts récits.

En 2020, Daniel Musy et Jean-Marc Leresche publieront deux livres et PascalF Kaufmann, aidé de sa famille, éditera l’ouvrage que son papa Francis Kaufmann avait prévu du publier aux Éditions G d’Encre, aujourd’hui disparues. Claude-Eric Hippenmeyer sortira un livre retraçant l’enfance à Shanghai d’Edgar Tripet.

En mars 2020 sortira Mille Tableaux de Daniel Musy. Mille Tableaux est un blog imagé qui a pris en 2013 le relais d’un blog chaux-de-fonnier tenu depuis 2007 et qui s’inspire de mon blog sévillan de 2009. Ce prochain livre de 250 pages avec 80 photos couleurs, composé par l’auteur, sera un florilège de cinquante articles qui ont touché un large public puisque le blog a recensé plus de cent dix mille vues en six ans. Ce recueil se divisera en cinq catégories : les saveurs; les paysages, naturels et urbains, aux résonances multiples ; les scènes musicales et leurs artistes mémorables; les portraits culturels de créatrices et créateurs dans des œuvres ou productions remarquables ; enfin la politique …

photo couverture

Vers Pentecôte 2020, Jean-Marc Leresche publiera Mattaï. L’histoire du 13e apôtre ! Chacun de nous a son destin entre les mains. Celui‐ci est-il tout tracé ou le forgeons-nous au gré des circonstances de la vie ? D’aucuns affirmeront que tout est écrit, que nous n’y pouvons rien changer et qu’il nous faut suivre la route. D’autres répondront que tout reste à écrire et que c’est nous qui traçons la route. Mattaï verra son destin bouleversé par l’appel à rejoindre le groupe des apôtres du Maître maintenant disparu. Comment acceptera-t-il sa nouvelle mission ? Sera-t-elle compatible avec l’amour qu’il voue à Dalila? Et si tout cela était déjà écrit ?

photo couverture

À la fin de l’été 2020 sortira le dernier livre de Francis Kaufmann, Vieillesse, mon beau souci, illustré de photos de son petit-fils Guillaume et corrigé par son fils Pascal. De prime abord désuète, la pratique de l’acrostiche avait bien besoin d’un coup de jeune. Ce jeune homme de 86 ans, Francis Kaufmann, paré d’un chapelet de belles années, débarrassé depuis longtemps des reliquats boutonneux de l’adolescence qu’évoque le mot a su mêler à ses vers et ceux de sa complice d’occasion, des textes de situation qui crochent à la terre et des photos qui plairont aux amoureux des lieux décrits. Le livre sera préfacé par Claire Jaquier, professeur émérite de littérature française à l’Université de Neuchâtel.

Dans le courant du printemps 2020 paraîtra également Enfance à Shanghai de Claude-Eric Hippenmeyer qui a recueilli les souvenirs d’enfance d’Edgar Tripet, disparu en décembre 2019. L’ancien directeur du Gymnase a vécu les huit premières années de sa vie à Shanghai, sur fond de guerre civile, d’invasion japonaise, de misère du peuple, de déclin du colonialisme et de la fin de la toute-puissance de l’Occident. Véritable roman d’une époque, ce livre alternera les souvenirs qui remontent à la conscience du vieil homme de quatre-vingt-neuf ans, telle une voix off, avec la peinture impressionniste du contexte historique, politique et social de la Chine de l’Entre-deux-guerres.

photo couverture JPEG